Déjeuner sauvage au château Combrillac


Aujourd'hui nous sommes allés passer la journée chez Florent et Uyen dans le cadre des déjeuners sauvages.

Le planning sonnait déjà bien, j'avais accepté volontiers l'invitation de mes amis à venir découvrir ce lieu !


Uyen et Florent se sont installés dans le Périgord il y a quelques années, près de Bergerac, dans le but en partie de se reconnecter à la nature. Florent a repris l'exploitation viticole de son père tandis qu'Uyen s'est spécialisée dans les plantes comestibles et médicinales. C'est la cueilleuse moderne de Born to be wild !


Au début de la visite, nous rencontrons Florent qui nous explique comment tout ça a commencé, comment ils évoluent sans arrêt et le chemin qui reste à parcourir.

Nous apprenons aussi qu'il a crée un collectif de vignerons, Les Equilibristes, qui s'encouragent à évoluer ensemble dans la même dynamique.


Nous avons visité le chai et appris une tonne de choses sur le vin en biodynamie mais aussi sur leur état d'esprit. Culture biologique, l'enrichissement des sols...


Nous avons pu déguster leurs vins.

J'ai trouvé que tous avaient une identité incroyable et comme disait mon amie Gaelle, ils évoluent en bouche à chaque étape de dégustation. Je les ai trouvés gourmands, parfois frais, parfois fumés.

Mon coup de cœur ? Les Inédits blanc et rouge, d'une finesse !


Nous avons emmené une bouteille sur le lieu de notre fameux déjeuner sauvage.

Uyen est venue nous retrouver, nous avons longé un chemin le long du vignoble pour arriver dans un lieu totalement aménagé pour l'occasion. Une table en bois (réalisée avec l'un de leurs arbres) nous attendait, dressée. En arrivant dans ce lieu, il était évident que nous allions passer un bon moment !


Uyen nous présente le menu : Des gyosas accompagnés d'une sauce aux fleurs, des rouleaux de printemps, du houmous aux herbes, un pesto de capucines... le tout à base de produits du jardin !

Chaque plat était une découverte ! L'intérêt que je trouve à aller manger dans un restaurant gastronomique est l'éveil des sens. Et là c'est totalement ce que j'ai ressenti !

C'était beau, bon et j'ai découvert de nouvelles saveurs !



Après le déjeuner, Uyen nous a fait découvrir les plantes comestibles, la permaculture et ses réussites (aussi bien que ses échecs, j'ai trouvé génial le fait d'en parler)


Je pense que c'est un endroit où l'humain a une part aussi importante que la nature, et qui mérite que l'on en parle !

Si vous souhaitez participer aux déjeuners sauvages, il reste des places en août. 30 €/personne

Je vous le conseille les yeux fermés !

62 vues